REMERCIEMENTS

Je tiens à vous adresser mes remerciements pour vos nombreux témoignages de soutien provenant de tous horizons notamment de l’autre côté de la Méditerranée, en face de chez moi ou presque, d’Algérie (avec 59 connexions le 22 mars !), de Tunisie et du Maroc mais aussi du Sénégal, de Belgique, d’Allemagne, de Suisse, des USA et de France ! Un grand Merci à toi aussi, Nicole, à l’origine de cet élan de solidarité.

Pour l’instant, je ne vois que cette photo à vous offrir comme remerciement à vos témoignages, une vue de la Presqu’Île de Giens par temps de Mistral où l’on voit au fond la ville de Toulon, blottie au pied du Mont Faron en ce mois de décembre, époque à laquelle a été prise cette photo. Tout ce que j’aime ici y est présent : la mer et ses moutons soulevés par ce fort vent froid qu’est le Mistral, les îles d’Hyères, Porquerolles, Port-Cros, l’île du Levant (non visibles sur la photo mais toutes proches), les hautes collines boisées jalonnant tout le département, et non loin de là, à deux heures de route vers le Nord, les Alpes que l’on peut voir sur une des photos du livre « Couleurs de Provence » (ph.19 page 27).

Je voudrais aussi remercier, ici, mon amie Mireille qui habite à quelques kilomètres de chez moi. Elle m’a très souvent reçu pour déjeuner ou dîner ou même il lui est arrivé aussi de me porter des provisions, elle m’a aussi très gentiment invité à passer ces trois merveilleux jours à Saint-Léger, dans les Hautes Alpes en février. Lorsqu’elle a quelques petits travaux de menuiserie, elle me les confie et bien que pas très argentée non plus, me rémunère au temps passé. Elle m’a aussi proposé de venir m'installer chez elle, ce qui me simplifierait énormément les choses, évidemment. Seulement elle habite en pleine campagne, dans un de ces lieux de France dépourvu d’ADSL, et dont visiblement, la commune se fiche éperdument ; son Internet ne fonctionnant qu’en 56kb/s !!! (Oui, oui, ça existe encore malgré les recommandations gouvernementales !). De plus, elle est « en couple » avec un homme vivant à Aix en Provence, assez jaloux. Même s’il ne se passe plus rien entre elle et moi, je me vois mal vivre dans cette situation.  Par ailleurs, nous avons la photographie comme passion commune et je crains que cela devienne une compétition. Néanmoins, Mi, je te remercie de tout mon cœur pour tout ce que tu fais pour moi.

Vous m’accompagnez tous dans mes rêves et espère pouvoir un jour vous rencontrer physiquement où que vous soyez…

Portez-vous bien !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

s2Member®
%d blogueurs aiment cette page :