Redonnons à la photographie ses lettres de noblesse

Redonnons à la photographie ses lettres de noblesse

Parmi les millions de photos postées chaque jour sur le Web, quelques dizaines de milliers sont de véritables œuvres d’art, qu’elles soient faites par des professionnels ou par des amateurs, confirmés ou sans expérience.

  1. Qu’est-ce qui fait la valeur d’une photo ? C’est avant tout l’Émotion qu’elle transmet. Une photo peut très bien être parfaitement cadrée, le sujet intéressant, de belles couleurs, de beaux contrastes… s’il n’y a pas cette émotion la photo sera vide de sens. C’est une première chose.
  2. Une photo n’est jamais aussi belle que lorsqu’elle est tirée sur un support (papier, toile, PVC, alu, boîte américaines, etc.) et si possible encadrée s’il s’agit d’une photo papier.
  3. La publication d'une photo en série limitée, numérotée et signée de la main de son auteur lui donne toute sa valeur, que le photographe soit connu ou non, expérimenté, débutant ou sans aucune expérience.

C'est ce que le site Photos Nature et Découvertes propose dans sa toute nouvelle formule.

Après ce constat d'une banalisation de l'art photographique, il est temps de redonner de la valeur à cet art.

Il faut bien se rendre à l'évidence, le professionnalisme n'est plus d'actualité. Même s'il est évident qu'un professionnel possède des matériels ultra-performants, pour la plupart inaccessibles aux communs des mortels, il n'en est pas moins vrai que de très nombreux photographes amateurs ou inexpérimenté réalisent de très beaux clichés qui mériteraient d'être connus. C'est ce que nous allons essayer de faire sur ce site. L'objectif est de lutter contre cette banalisation de l'image ou le vol manifeste de certains internautes qui s'emparent de vos œuvres sans scrupules pour les publier soit en les vendant sans en avoir les droits d'auteurs, soit en les insérant dans des documents publicitaires ou toutes autres formes, à votre insu.

Le Copyright © et la signature, une garantie insuffisante mais indispensable

Combien parmi vous pensent déjà à insérer un Copyright et une signature sur les photos que vous publiez sur Facebook ou ailleurs ? Ça ne suffit pas, certes... Mais une photo copyrightée et signée est une preuve que vous en êtes l'auteur si bien sûr elle figure dans votre bibliothèque d'images avec les références et les indications techniques de vos clichés. Les voleurs d'images recadreront votre photo, c'est certain, mais il encourent le risque d'être poursuivis si vous apportez la preuve qu'elles vous appartiennent. Mais une photo copyrightée et signée n'a pas plus de valeur qu'une autre tant qu'elle n'est pas protégée et qu'elle peut être diffusée à des centaines de milliers d'exemplaires sur la toile, voire même sur des supports physiques, toujours à votre insu... C'est ce que nous verrons lundi dans le prochain article.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

2 thoughts on “Redonnons à la photographie ses lettres de noblesse”

  1. Voici ce que m’écrit Alice :

    Bonjour à vous !
    Je suis tombée par hasard sur votre site internet.
    Je suis photographe amateur, et comme vous, je capte l’émotion ou le message de la nature à un instant précis dans un lieu précis. Je ne cherche pas les images, ce sont les images qui viennent à moi…
    Je commence tout juste à faire connaître davantage mes photos, car beaucoup me disent que mes photographies sont fortes en émotions et messages, et qu’il est bon de les faire partager et vivre. C’est pourquoi je vous demande, comment protégez-vous vos photographies ? Je signes mes photos mais rien de plus… qu’est-ce le copyright ?
    La démarche que vous entreprenez en créant votre site est très intéressante justement pour les photographes amateurs qui aimeraient faire partager leurs œuvres.
    Merci à vous d’avoir créer un lieu de partage d’œuvres mais aussi un partage d’énergie.
    Alice.

    1. Bonjour Alice, bonjour à tous,
      Je tiens à vous remercier pour votre témoignage qui me touche sincèrement et espère que vous trouverez ici ce lieu d’échanges et de partages. N’hésitez pas à vous servir des commentaires car c’est au travers de ceux-ci que nous créons le dialogue et qu’il m’est possible d’apporter des réponses aux questions que vous vous posez.
      Je me suis permis de publier votre mail que vous m’avez fait parvenir par le formulaire de contact car il pose une question intéressante à propos du Copyright.
      Le Copyright a été créé par les pays du Commonwealth et les États Unis pour protéger une personne physique ou morale qui crée une œuvre de l’esprit originale. Le copyright relève plus d’une logique économique et accorde un droit moral restreint, là où le droit d’auteur assure un droit moral fort en s’appuyant sur le lien entre l’auteur et son œuvre.
      Comme le droit d’auteur, le copyright ne protège pas les simples idées. Son champ est généralement plus large que celui du droit d’auteur, car le copyright protège davantage l’investissement que le caractère créatif. Une seconde différence réside dans l’exigence de fixation matérielle des œuvres, sur un dessin, une partition musicale, une vidéo, un fichier informatique, ou tout autre support. Par exemple, les discours et les chorégraphies ne sont pas protégés par le copyright tant qu’ils n’ont pas été transcrits ou enregistrés sur un support. Sous réserve de cette fixation, la protection du copyright s’applique automatiquement aux œuvres publiées comme non publiées. Un enregistrement volontaire des œuvres auprès d’une administration peut être nécessaire pour apporter la preuve de ses droits devant les tribunaux.(Source Wikipédia).
      Les échanges commerciaux internationaux étant de plus en plus importants, le Copyright s’est étendu presque naturellement à toute la planète. Il est devenu pratiquement incontournable.
      Aucune démarche particulière n’est à entreprendre pour indiquer un Copyright sur une œuvre, une photo, un livre, etc… La durée du copyright dépend de la nature de l’œuvre et de sa date de publication, d’où la nécessité d’indiquer l’année de sa création. Le Copyright protège l’œuvre pour une durée de 70 ans après le décès de son auteur, s’il s’agit une personne physique.

Laisser un commentaire

s2Member®
%d blogueurs aiment cette page :